Work hard to make your mama proud

dimanche 28 mai 2017


Ce matin, j'ai été prise d'une envie d'écrire un article beaucoup plus "billet d'humeur" que ce que j'ai l'habitude de faire. En me mettant à travailler sur mon mémoire de fin d'études, en ce dimanche de fête des mères, je me suis dit que si j'avais envie de réussir et de travailler dur, c'était grâce à, et pour ma maman. En ce jour où l'on célèbre les mamans, j'avais envie de mettre à l'ecrit quelques raisons qui font que c'est une femme exceptionnelle et un modèle pour moi. C'est toujours plus facile à écrire qu'à dire, vous ne trouvez pas ?
J'admire ma mère parce qu'elle m'a toujours poussée à me surpasser, a toujours aller plus loin, à essayer plus dur, à être la meilleure version de moi même et m'a toujours poussée à avoir de l'ambition et ne jamais laisser quoi que ce soit m'arrêter. Elle a toujours été exigeante, envers moi, envers elle, et elle m'a appris à être rigoureuse dans ce que j'entreprends.
Une maman, ce n'est pas seulement une femme inspirante, c'est aussi une femme aimante, qui sait nous réconforter et dont on a besoin comme de personne d'autre dans les vrais moments difficiles, quel que soit notre âge. Ma mère a été là pour les câlins quand ça n'allait pas, mais surtout, elle a été là pour me forcer à me relever à ne pas m'apitoyer sur mon sort : la vie continue, quoi qu'il arrive, et rien ne sert de regarder en arrière. C'est elle qui a forgé mon envie d'être une combattante dans la vie. C'est parfois difficile de comprendre que s'emmitoufler dans son confort et oublier le reste du monde n'est pas une solution quand ça ne va pas. C'est parfois difficile de ne pas uniquement être dorloté, mais les parents sont aussi là pour ça, pour nous rendre plus forts et nous préparer à la vie pas toujours facile qui nous attend.
Ceux qui me connaissent un peu savent que je ne m'entendais pas vraiment avec mes parents quand j'étais une petite ado tourmentée (haha), heureusement, j'ai fini par ouvrir les yeux sur le fait que tout ce que mes parents avaient fait, dit, interdit parfois, c'était pour mon bien, et c'est vraiment quelque chose qui vient avec le temps #camillelavieille. Prendre conscience qu'ils avaient raison sur bien des points, et qu'en grandissant, ma vision a énormément changé.
Tout ça pour dire que je suis réellement chanceuse, et très reconnaissante, d'avoir une maman aussi formidable, qui m'a tant appris et qui a fait de moi la femme que je suis aujourd'hui. Bonne fête à toutes les mamans, à toutes ces femmes inspirantes qui ont une place tellement importante dans nos vies.







Un déjeuner chez Opoa

lundi 8 mai 2017




Il y a déjà quelques semaines, j'ai déjeuné chez OPOA - Epicerie en vrac avec ma copine Emma du blog All I need is clothes. C'est une adresse au concept vraiment sympa, à la fois épicerie bio et restaurant, près de République, à Paris. Les plats sont délicieux, équilibrés et à des prix abordables. J'en profite pour partager avec vous ma la tenue que je portais, la dernière tenue plutôt hivernale sur le blog pour ce début d'année, j'espère ! J'ai hâte que le beau temps arrive enfin à Paris, mais en attendant, je pourrai vous partager mes photos de Djerba, où je suis actuellement, et où le soleil est au rendez-vous !
A few weeks ago, I had lunch with my friend Emma from the blog All I need is clothes. We tried this very nice place called Opoa Epicerie en vrac, in Paris, near the Place de la Republique! The concept is really cool. It is not only a restaurant but also an organic grocery store. The food was yummy, healthy and affordable. 
I also wanted to share with you the outfit I was wearing that day, and hopefully, this is the last wintery outfit I will be posting in a while! I can't wait for spring to finally arrive in Paris! At least, I will be able to share my pictures from Djerba, where I am currently on holiday, and where there is sun! 






Pull/sweater  - Ralph Lauren
Jupe/skirt - Asos
Boots - Asos
Veste/jacket - H&M
Sac/bag - Asos
Casquette/cap - vintage