Singapore Travel Guide

samedi 4 août 2018


Je n'étais pas allée à Singapour depuis onze ans. C'est donc tout naturellement que lorsque nous avons décidé d'aller en vacances à Bali, j'ai demandé à mon copain de faire un petit détour par Singapour pour revoir ma famille.

J'ai retrouvé tant de choses qui m'avaient manqué. J'ai une relation assez spéciale avec Singapour. Il y a beaucoup de choses là-bas qui sont en contradiction avec mes envies et mes valeurs, mais d'une certaine façon, c'est aussi chez moi. J'y ai grandi, et forcément, une partie de mon cœur demeurera toujours là-bas.

J'avais donc envie de partager avec vous mon court séjour là-bas lors de ces vacances, et mes petits conseils et recommandations !

Le logement 

Nous avons eu la chance d'être invités deux nuits à Hotel Mi, sur Bencoolen Street. C'est un petit hôtel moderne, sympa, à la propreté impeccable, et le personnel est adorable et souriant. Il est également bien situé, à une petite demie heure de l'aéroport, et assez central. Il est aussi à proximité d'un métro, et ça, c'est cool, car je vous assure que vous n'aurez pas envie de passer la journée à marcher vu la chaleur !

Nous étions hébergés dans une chambre Mi Superior Double Balcony, petite mais agréable avec son joli balcon (où nous n'avons pas passé tant de temps que ça puisqu'il faisait beaucoup trop chauuuud). Tout est confort, la salle de bain est canon et globalement, tout est parfait ! A part peut-être le système de Wi-Fi un peu compliqué à faire fonctionner au début, et qui n'est captable que dans la chambre.



Mention spéciale pour le petit-déjeuner (#camillefoodxo toujours), que vous pouvez prendre dans deux petits "cafés" intégrés à l'hôtel. Je vous recommande vraiment The Glass Onion, beaucoup plus sympa en terme d'ambiance, mais aussi plus qualitatif en terme de nourriture. Le plus de ce café ? Ils proposent un buffet à volonté, avec notamment du roti prata, des crêpes feuilletées à manger avec du curry (je vous en reparle juste après), aka un de mes plats préférés. Si vous êtes plutôt dans la team fragile du petit-déjeuner, ils ont aussi des toasts et des céréales aha, il y en a pour tous les goûts !




L'hôtel a également une piscine extérieure, dans un espace très vert et à l'abri des regards, que j'ai vraiment apprécié ! Avec la chaleur et l'humidité, on a vraiment juste envie de clim ou de baignade !

Si vous voulez en savoir plus, je vous laisse découvrir le site de l'hôtel, et vous pouvez aussi les checker sur Tripadvisor ;) 

À visiter

Chinatown et Little India sont les quartiers chinois et indiens (oui, sans blague, aha), où j'ai beaucoup aimé me promener pour une visite plus authentique de la ville. Tout le monde voit toujours Singapour comme cette ville extrêmement moderne, à la pointe de la technologie, mais je la vois aussi comme une ville très traditionnelle, voire conservatrice. Les quartiers historiques sont donc pour moi un passage obligé pour pleinement comprendre la culture singapourienne. Petit détour conseillé par Haji Lane pour découvrir un quartier vraiment chouette !




Gardens by the Bay est un parc dédié à la biodiversité et aux technologies vertes. J'ai été agréablement surprise car j'avoue ne généralement pas adhérer à ce genre de structure complètement artificielle. Mais le parc est très bien fait, intéressant à visiter, et surtout, très beau. J'avoue ne pas avoir spécialement aimé les structures métalliques de fleurs géantes (Supertree Grove) mais le Cloud Forest Dome (un conservatoire reproduisant la forêt tropicale sous un immense dôme en verre) était incroyable !  Si vous étouffez dans la ville, faites-y un tour, c’est un véritable bol d’air frais et le choc thermique est saisissant !




Clarke Quay est un quartier génial pour sortir le soir. Il faut savoir le quartier est dédié aux sorties nocturnes (on y crois d'ailleurs énormément de touristes), et que mon copain, par exemple, a trouvé qu'il avait un côté assez artificiel, en opposition avec les valeurs qu'on ressent ailleurs (toujours être raisonnable, rigoureux, exemplaire). J'ai découvert une petite partie de la Night Life singapourienne, une autre facette de Singapour, que je ne connaissais pas du tout et que je n'aurais pas soupçonnée ! C'est beaucoup plus tranquille qu'en Europe, encore une fois, les gens sont toujours plutôt raisonnables. La nourriture et les boissons sont généralement bon marché à Singapour, mais l'alcool coûte cher. Étant donné la fatigue du décalage horaire et le fait qu'on ne restait que trois jours, on n'a pas vraiment exploré ce quartier mais on a profité d'un cocktail en terrasse, au bord de l'eau, et c'était vraiment très sympa.



Orchard Road si vous voulez faire du shopping. Je n'y suis pas allée cette fois-ci mais je sais que nous y allions souvent quand ma famille habitait ici. Singapour est assez connue pour le shopping, même si dans ce genre de grandes avenues, vous trouverez sûrement des choses qu'on trouve déjà en Europe. Si vous voulez ramener des souvenirs plus traditionnels, vous trouverez davantage votre bonheur dans des petites rues.

Il y a évidemment d'autres endroits à visiter à Singapour, mais qui retiennent moins mon attention car je les trouve trop "touristiques" ou bien nous n'avions pas le temps cette fois ci. Cela ne change rien au fait que ça peut être sympa à faire ! Par exemple : la piscine en rooftop du Marina Bay Sands, Sentosa (un parc artificiel dans lequel j'allais souvent quand j'étais enfant, et que j'aimais à l'époque. Si vous n'êtes là que quelques jours, je ne vous le recommande pas, trop chronophage) ou encore le jardin botanique de Singapour...


Que manger ?

Je ne pouvais pas faire un article sur Singapour sans parler nourriture. La nourriture est clairement la chose qui me manque le plus (après ma famille) et je ne peux que vous recommander de goûter autant de spécialités que votre appétit le permet si vous allez à Singapour.

- Roti prata : des crêpes feuilletées assez épaisses et hyper moelleuses à tremper dans du curry (le best du best, et approuvé par mon copain !)
- Chicken rice : du riz avec du poulet et des légumes à la vapeur, un plat très simple mais très parfumé
- Laksa : une soupe très pimentée avec des nouilles, du tofu frit et des crevettes
- Satay : des brochettes de viande avec une sauce à la cacahuète (c'est un plat indonésien mais qu'on trouve beaucoup à Singapour)
- Nasi Lemak : un plat composé de riz parfumé à la noix de coco, des anchois frits, des oeufs, des cacahuètes et du piment
- Fish ball noodle soup : une soupe de nouilles au boulettes de poisson
- Char Kway Teow : des nouilles de riz sautées
Comment survivre à la chaleur ?

A Singapour, il fait non seulement très chaud mais aussi très humide. Le ressenti est donc très différent d'un été en Europe, et je dirai que se préparer psychologiquement peut aider. Les Singapouriens passent très peu de temps à l'extérieur et préfèrent généralement être chez eux ou dans des endroits climatisés comme les centres commerciaux. Je sais que ce n'est pas évident, mais essayez d'éviter les sorties en extérieur entre 10h et 16h si vous êtes très sensibles à la chaleur. Nous avons préféré prendre notre temps le matin et profiter vraiment de la journée entière, car nous n'étions sur place que trois jours et n'avions aucune envie de passer les heures les plus chaudes enfermées. Mais, nous avons eu très, très chaud. Conseil : achetez un éventail (pas plus de 5$), un brumisateur type eau thermale pour pouvoir vous rafraichir, buvez beaucoup d'eau et ne vous préoccupez pas trop du fait que vous êtes littéralement en train de fondre ! 

Pour conclure

Singapour est une ville état que je vous recommande vraiment de visiter si vous en avez l'occasion. C'est un pays avec une culture qui lui est propre, une culture parfois difficile à comprendre pour des occidentaux, malgré l'aspect très moderne et parfois occidental de Singapour. Ils ont énormément de choses qui fonctionnent, d'autres qui selon moi, ne fonctionnent pas, mais dans tout les cas, il y a beaucoup à apprendre de leur culture, de la façon dont la ville fonctionne, beaucoup de belles idées et d'inspiration à ramener. Et surtout... explorez les quartiers traditionnels pour mieux comprendre où vous êtes, et mangez tout ce que vous pouvez !

J'adore.

jeudi 8 mars 2018



J'adore être une femme. Je suis fière d'être une femme. Non pas que le fait d'être une femme soit mieux que d'être un homme. Mais on dénigre souvent les femmes, sur bien des points, bien des clichés souvent (on ne sait pas conduire, on est faibles, trop sensibles, uniquement préoccupées par notre manucure, etc), et je ne suis pas d'accord. Les femmes ont tout autant de valeur que les hommes, ont tout autant de qualités, et moi, je suis fière d'être une femme.
Quand j'étais petite, je ne me suis jamais vraiment dit qu'une femme, c'était seulement une jolie princesse. Je jouais aux poupées mais aussi aux Legos, je jouais à me maquiller et m'habiller comme une dame avec mes copines, mais je construisais aussi des cabanes avec mon frère dans le jardin. J'ai toujours grandi dans un univers plutôt ouvert, et je ne me suis jamais dit qu'il y avait des choses que je ne pouvais pas faire parce que j'étais une fille

Je ne suis pas là pour faire de grands discours féministes, aujourd'hui - mais j'aurais pu aha. Je voulais simplement profiter de la Journée Internationale de lutte pour l'égalité des droits des femmes, pour écrire quelques mots sur ce sujet qui me tient à coeur. Le féminisme, le "girl power" sont des termes très en vogue en ce moment, et parfois, ça me gonfle que tout le monde suive sans réfléchir, parce que c'est "une mode". Et en même, je me demande ensuite si ce n'est pas une bonne chose que le plus grand nombre partage cet enthousiasme, ces pensées positives et inspirantes

J'avais envie de profiter de cette journée pour rappeler à toute personne qui passe par là qu'elle est incroyable et pleine de qualités ! En 2018, c'est triste que nous ayons encore besoin d'une journée comme celle-ci, pour nous rappeler le combat de grandes dames (et d'hommes aussi !) pour l'égalité de nos droits. Mais c'est le cas, et plus que jamais, nous devons être uni.e.s pour rappeler ou prouver  à ceux qui auraient tendance à l'oublier, que nous sommes 100% aux hommes. 

Nous sommes intelligentes, indépendantes, fortes, drôles, créatives et nous pouvons êtres fières de tout cela.


Look:
Tee-shirt - Boohoo
Jeans - Asos Petite
Boots - Bobbies
Veste/jacket - H&M (old)
Casquette/cap - Les Petites
Sac/bag - Kate Lee Paris
Ceinture/belt - Asos



Rétrospective 2017

mardi 2 janvier 2018


L'année 2017 s'achève, et j'avais envie de revenir sur cette année qui a été, pour moi, forte en émotions. Comme tout le monde, j'ai eu des hauts et des bas, parfois dans les extrêmes. Des moments de bonheur intense et des moments de chagrin tout aussi intenses, qui m'ont fait grandir, qui m'ont aidée à mieux me connaître, qui m'ont aidée à savoir ce que je veux dans la vie... Des hauts et des bas qui m'aident chaque jour à évoluer, en somme. 


Janvier : L'année a commencé un peu difficilement pour moi, je n'étais pas au top en fin d'année, beaucoup de stress, et janvier a été le mois où j'ai du grandir, faire face à certaines peurs, notamment celle de vivre seule après une rupture nécessaire mais tout de même déboussolante, après 6 ans de relation. J'ai du apprendre à gérer les différents soucis qui sont survenus simultanément dans différents aspects de ma vie... 


Février : J'ai réalisé combien mes amis et ma famille étaient toujours là pour moi et combien ils étaient prêts à m'apporter leur aide et leur soutien. J'ai appris à être encore plus consciente et reconnaissante de la chance d'avoir des proches aussi formidables. J'ai aussi l'impression d'avoir énormément muri, d'en avoir appris beaucoup à propos de qui j'étais vraiment.
Les deux premiers mois de 2017 ont été difficiles, mais j'en suis ressortie grandie, plus sereine vis-à-vis de mon futur, plus confiante concernant mes qualités et mes points forts, et consciente de mes défauts et points faibles. 100% prête pour un nouveau départ dans la vie.

Et puisque cette année a été ponctuée d'expos et de concerts, j'inclurai à la fin de chaque mois le concert du mois : en février, Apocalyptica au Grand Rex. 



Mars : Le mois de mars a été pour moi un mois de renouveau. J'ai eu l'impression de respirer à nouveau. J'ai enfin trouvé un nouvel appartement et emménagé dans mon premier "chez moi" rien qu'à moi. J'avais toujours eu peur de vivre seule, et pourtant, j'ai directement adoré ça. J'ai goûté à l'indépendance, à une sorte de liberté dont je n'avais pas forcément conscience d'avoir envie, et pourtant, j'ai immédiatement apprécié de me débrouiller seule, de faire les choses par moi-même, et pour moi-même.
J'ai fini tous mes partiels de Master 2, dis au revoir aux bancs de la fac et commencé à travailler à plein temps dans l'entreprise où j'étais en alternance depuis septembre.
Et j'ai aussi découvert les USA pour la première fois ! Moi qui rêvais depuis longtemps d'aller à New York, j'ai pu passer une semaine à Chicago, en seminaire d'études, et c'était une expérience incroyable ! Ca m'a encore plus donné envie de retourner aux Etats-Unis.

Concert du mois : Tokio Hotel à l'Olympia



Avril : Un mois très spécial pour moi puisque j'ai fait ma plus belle rencontre de l'année : la personne avec qui j'ai envie de tout partager et qui me rend heureuse tous les jours... #niaise #folleamoureuse
J'ai envie de garder cela très privé, je ne pense pas que vous le verrez vraiment sur mes réseaux un jour, mais j'avais tout de même envie de partager mon bonheur d'avoir trouvé quelqu'un d'aussi formidable.




Mai : En mai, j'ai continué à voyager un peu plus, avec un séjour à Djerba donc je vous ai déjà parlé sur le blog ! Ca a été très dépaysant, et ça m'a donné envie de découvrir de nouvelles cultures, de voir de nouveaux paysages et de continuer à voyager toujours plus (c'est ma résolution préférée de 2018, d'ailleurs).
J'ai également participé une fois de plus au salon de Youtubeuses Get Beauty, où j'ai pu vous rencontrer et vous serrer dans mes bras, à Video City, où j'ai même fait un mini concert, et au Beauty of the Year d'Aufeminin où j'ai eu l'honneur de remettre le Prix Espoir à la marque de ma copine Djulicious !

Concert du mois : Bebe Rehxa au Yoyo - Palais de Tokyo, et un showcase privé d'Imagine Dragons.


Juin : En juin, les beaux jours ont commencé à s'installer à Paris, et malgré une grosse période de déprime à cause de soucis personnels, qui dit beaux jours dit apéros sur les quais, des heures de promenades et de douces soirées en amis, dehors, à profiter du beau temps et de la joie d'être ensemble.
J'ai aussi été à mon premier vrai festival de musique (les petits festivals où moi et mes copains jouions lorsque nous avions tous des groupes de rock, au lycée, je ne suis pas sûre que ça compte comme un vrai festival aha), We Love Green, et c'est également une expérience qui m'a donné envie de vivre à fond, de saisir toutes les opportunités, et de découvrir autant de nouvelles choses que possible.

Concert du mois : We Love Green, et le Fnac Live Festival avec Møme et The Blaze.


Juillet : Un mois partagé entre le travail, des bons moments entre amis, posés sur les quais au soleil, le week-end et après le travail, et quelques jours de vacances en Normandie (toujours) en famille, et à Sète, dans le sud de la France, avec ma copine Iris.

Concert du mois : Guns'N'Roses au Stade de France, 3h de show ! 


Août : Toujours le boulot, mais un incroyable break de 4 jours avec mon copain au Portugal. Ca a vraiment été la grande aventure de l'été. Nous sommes partis à Lisbonne, puis avons loué une voiture pour descendre dans le sud du Portugal et faire la côte ouest et trouver des plages aussi désertes que possible.
Un gros coup de coeur pour ces paysages de falaises, ces petites plages cachées, les heures de roadtrip à chanter à tue-tête et à s'émerveiller de la vue, et surtout, coup de coeur pour la personne qui a rendu le voyage aussi merveilleux ! #toujoursniaise 


Septembre : Ma première vraie rentrée de femme active ! J'ai terminé mon contrat d'alternance et continué dans la même entreprise de marketing d'influence en CDD.
J'ai également eu ma cérémonie de remise de diplôme, pour laquelle mes parents sont fièrement venus à Paris pour me voir diplômée d'un Master Marketing et Communication des Entreprises à Panthéon Assas.
(N'oublions pas que j'ai rendu mon mémoire de fin d'études après moultes souffrances, moultes stress et moultes plaintes sur les réseaux sociaux aha)


Octobre : Un mois sans événements très marquants, ponctué surtout par de chouettes projets au travail mais aussi par un joli voyage presse à Amsterdam !  


Novembre : Peut-être mon pire mois de l'année pour des raisons personnelles... J'ai vraiment eu le moral à zéro pendant des semaines, malgré les efforts de mes proches qui ont encore une fois montré à quel point ils sont formidables. J'ai eu la chance d'avoir été très très bien entourée pendant cette période difficile, et je me suis vraiment sentie incroyablement chanceuse d'avoir des amis et une famille toujours là pour moi.

Concert du mois : Thundercat à l'Elysée Montmartre 




Décembre : Peut-être mon plus beau mois de toute l'année ! J'ai rarement été aussi heureuse et épanouie qu'en décembre. Quel contraste avec le mois précédant ! J'ai croqué la vie à pleine dents, j'ai assisté à plein d'événements de marques top, je suis allée au cinéma, à des concerts, j'ai enchainé les soirées raclettes et les soirées de Noël, j'ai vu un maximum de mes proches et pour résumer, j'ai vraiment terminé l'année en beauté !

Concert du mois : Release Party de l'EP de Malca au Point Ephémère


Bonne année à vous tous, je vous souhaite tout le meilleur ! 
Que 2018 soit encore meilleure que 2017 !